La Marche de l'espoir, un événement éco-responsable

Année après année, Terre des Hommes Suisse fait de nombreux efforts pour que la Marche de l'espoir soit un événement éco-responsable, à savoir: 

  • Tous les produits alimentaires et repas sont locaux et/ou issus de l’agriculture bio et/ou du commerce équitable. Des repas végétariens sont proposés. Les produits locaux et de saison sont privilégiés.
  • L’infrastructure et la décoration de la manifestation sont réalisées selon des choix cohérents et respectueux de l’environnement (mutualisation, matériel FSC, recyclé et biodégradable). 
  • Toute la vaisselle est 100% bio-dégradable et les verres sont consignés. Cette démarche permet de réduire drastiquement la quantité de déchets incinérés. Le suremballage est proscrit. Le tri des déchets est encouragé tout au long de la journée et l'espace public est nettoyé dès la fin de la manifestation.
  • Pour optimiser la consommation d’eau, tout au long de l’année et en particulier pendant la Marche l'espoir, nous jouons à la chasse au gaspillage et nous préservons l’eau grâce à des produits de nettoyage éco-labellisés. Nous proposons également des toilettes sèches sur le parcours. 
  • Cet événement est alimenté par Electricité Vitale Vert et maîtrise sa consommation en évitant le superflu. 
  • Pour éviter l'usage des bouteilles en PET, plusieurs fontaines "Eau de Genève" sont installées le long du parcours, en partenariat avec les SIG
  • Le lieu de l'événement est facilement accessible en transports en commun. Nous encourageons la mobilité douce, tant auprès de nos collaborateurs que du public. 
  • Toute la communication de la Marche de l'espoir est faite sur papier recyclé et de préférence non blanchi ou blanchi sans produits nocifs. L'usage de la messagerie électronique est privilégié dans toutes les étapes de l'organisation de l'événement.
  • etc.

Reste un sujet plus délicat: le lâcher de ballons. Depuis la première édition, le départ de la Marche est accompagné d'un lâcher de ballons qui est très apprécié des participants, des enfants en particulier. Hormis le côté visuel et coloré de ce lâcher, qui symbolise l'union de toutes ces initiatives individuelles, il permet également aux participants d'envoyer un message écrit à d'autres enfants de la région. Par cet acte engagé, l'enfant se rend ainsi compte que nous sommes toutes et tous proches les uns des autres, par delà les frontières.

Cependant, notre comité d'organisation s'interroge sur l'impact environnemental de ce lâcher de ballons. Préoccupés par cette question, nous avons consulté des institutions telles que le WWF et le département en charge de l'environnement du canton de Genève ainsi que d'autres spécialistes. Nos premières démarches datent de 2003. Nous avons toujours eu comme réponse que son impact sur l'environnement est minime. Pour réduire encore cet impact, nous avons également enquêté auprès de plusieurs fournisseurs de ballons et achetons depuis de nombreuses années des ballons en latex naturel ainsi que des attaches en papier carton et des ficelles biodégradables.

Cela dit,nous sommes ouverts au sein de notre association pour remplacer le lâcher des ballons par un autre événement autant apprécié des jeunes marcheurs-euses. Mais nous n'avons malheureusement pas trouvé d'alternatives à ce jour. Vos propositions sont les bienvenues!